Bienvenue sur ces pages . Ici nous allons partager des questions et des réponses, j'espère vous donner les clés pour mieux aborder votre rééducation orthoptique sans me substituer aux thérapeutes auxquels on vous aura confié.La lecture des articles et des échanges ne doit pas vous faire oublier l'impératif de la consultation chez votre médecin ophtalmologiste et les dialogues indispensables avec votre opticien. Ces spécialistes dont l'orthoptiste fait partie, sont là pour vous aider à surmonter les troubles de votre vision. J'espère que mon expérience de bientôt 30 années d'orthoptie vous sera bénéfique.

Rechercher dans ce blog

.
En raison d indisponibilité je n'ai pas la possibilité de répondre aux messages. J'espère que les articles et les commentaires publiés continuent à vous aider .

comment détendre les muscles de ses yeux

Prendre conscience des muscles de nos yeux n'est pas une chose simple. Si je vous demande de contracter une main, vous allez sans doute  serrer le poing. Si, au contraire, je vous demande de décontracter votre main , vous déserrerez vos doigts et laisserez votre bras ballant pour que votre main devienne le plus souple possible.



Mais les muscles de nos yeux, pourtant sollicités autant que les autres muscles de notre corps, nous sont moins familiers. Les voici. On va laisser de côté le cours d'anatomie.Lisez, retenez ou pas leur noms, mais surtout apprenez à décontracter votre regard.

Pourquoi les muscles de  nos yeux sont-ils contractés?

Il peut y avoir beaucoup de raisons à cela . La plus fréquente est sans doute le travail de fixation qui nous est demandé dans nos professions. Le travail de bureau, ordinateur, (cf article) tout ce qui va obliger nos yeux à rester dans une fixation de proximité (cf article) très longtemps et dans une lumière artificielle. Autant de contraintes que nous sommes bien obligés de subir. Et si à cela s'ajoute une passion de lecture, de jeux vidéos ou de gravure sur grain de riz, le bilan ne peut être que douloureux!


Dans quelle conditions nos yeux se détendent-ils?

* Dans le regard lointain qui va solliciter les muscles différents de ceux qui ont travaillé durant la période de fixation de près
* Dans le regard vers le haut qui est une position de divergence naturelle, elle aussi opposée au regard vers le bas qui est une position de fixation de proximité
* à l'approche du sommeil, moment où notre corps se met en situation de repos musculaire 

Nos yeux sont souvent le reflet de notre comportement général.

les lunettes bon marché sont-elles faites pour moi?

Pourquoi pas? Ces lunettes que l'on trouve dans les pharmacies, les opticiens, sur les marchés et sur le web sont très attrayantes par leur prix mais ATTENTION, nous ne pouvons pas tous en profiter. Alors comment savoir?
Elles se déclinent en plusieurs puissances mais ne sont pas faites "sur mesure" bien sûr, le centrage des verres, très important car nous n'avons pas tous le même visage, est calculé selon une moyenne, la puissance est identique sur les deux verres, ce qui n'est pas toujours le cas dans nos prescriptions. Alors comment savoir si l'on peut choisir ce type de lunettes. En premier lieu je dirai que le besoin de lunettes est déterminée par une consultation ophtalmologique. Cette étape est très importante car en plus d'évaluer notre acuité visuelle et de déterminer la correction adaptée à nos besoins, le spécialiste fait un bilan général incontournable. Au terme de cette visite si une prescription est faite, n'hésitez pas à demander si vous pouvez acheter les lunettes dont nous parlons. Un avis de spécialiste: rien de meilleur. Vous ne pourrez profiter de ces lunettes que SI vos deux yeux sont en demande d'une correction identique, et si vous n'êtes pas astigmate ou très peu (cf comprendre sa prescription de lunettes)
Vous voilà devant le présentoir. En fonction de la puissance qui vous correspond, il vous reste à choisir le style que vous aimez.
les yeux doivent être bien centrés
Certes le choix n'est pas très grand au niveau des formes mais dans les couleurs c'est plutôt pas mal ! Étape importante, on les essaie. Les lunettes ne doivent pas être serrées au niveau des tempes, avoir les branches suffisamment longues et être bien en place sur le nez. Faites le test de lecture mais attention ne vous laissez pas séduire par l'effet loupe qui guiderait votre choix vers des lunettes trop fortes: d'où l'intérêt de l'avis de votre médecin ophtalmo. En pharmacie ou dans un magasin d'optique vous devriez avoir des conseils adaptés, sur le web c'est plus difficile peut-être, sur un marché assez improbable!

Regardez-vous, prenez le temps nécessaire. Et si vous respectez bien tous ces conseils, amusez-vous et changez souvent
... perso j'en ai beaucoup ,)

Prismes auto-collants "PAS TOUCHE ! "

 Les prismes auto-collants ou press on sont prescrits, à la suite d'une diplopie et  à titre d'essai pour une durée de 15 jours ou plus, afin de permettre à la personne qui les porte de tester leur efficacité dans des conditions de vie normales ( lecture / tv / travail ) . C'est une période très importante pour la conclusion qui suit généralement : incorporer les prismes dans les verres. Mais c'est quelquefois un peu pénible car la matière légèrement opaque et striée des press on lève de la luminosité.


Avec l'ordonnance de votre ophtalmologiste, vous voilà chez votre opticien qui commande ou a déjà en magasin la puissance indiquée. Il va découper le prisme à la forme de votre verre et l'appliquer par simple pression sur la face interne de celui-ci. Pour chasser les bulles qui pourraient se former, il plaque le prisme sur la surface du verre.

La recommandation donnée au patient est de ne pas décoller le prisme sans cesse sous peine de ne plus le voir adhérer correctement .

Effectivement si vous ne vous sentez pas très habile dans les manipulations, suivez ce conseil. Et n'hésitez pas à retouner chez votre opticien pour faire nettoyer le prisme si votre période d'essai se prolonge.

Pour les plus "hardis" voici la marche à suivre pour garder à votre verre et à votre press on le maximum de netteté.
  • Décollez avec précaution votre prisme en le soulevant par un de ses bords.

Ne pas forcer à cette étape, le seul risque ici est de corner le prisme ce qui lui enlèverait de l'adhérence par la suite.

*si vous craignez de ne pas savoir comment replacer votre prisme ,regardez bien sur quel verre, droit ou gauche il est posé. La  forme du verre vous guide forcément pour le replacer, sachant qu'il est placé sur la face interne.

  • Nettoyez vos lunettes sous l'eau claire froide avec un produit doux,  faites de même pour le prisme.
  • RINCEZ sous l'eau claire froide en vous assurant de ne pas laisser de produit dessus.
*Ne séchez pas les deux surfaces (votre verre et le prisme ) c'est l'humidité qui va vous permettre de retrouver l'adhésion.
  • Replacez le prisme sur la face interne du verre et avec un papier essuie-tout, appuyez sur le prisme pour chasser les bulles d'air.
*Ne déplacez pas le prisme pendant cette phase, les deux surfaces en contact sont humides et favorisent le glissement: Évitez-le.

Bien sûr cette manipulation n'est pas à renouveler tous les jours, le risque est encore une fois de corner l'angle du prisme et de permettre ainsi à l'air de se glisser entre le prisme et le verre!  Soyez donc minutieux !

le traitement de l'amblyopie

l'amblyopie correspond à une acuité visuelle faible.Associée ou pas à un strabisme, elle est récupérable si on la détecte dés le plus jeune âge, et surtout si on la traite. Après un examen complet qui permet de savoir si votre enfant doit ou pas porter une correction, on vous indique l'une des solutions les plus efficaces pour que l'acuité visuelle de l'oeil amblyope "remonte"; c'est l'occlusion totale. Le plus souvent bien acceptée par l'enfant, cette nouvelle situation demande de la part des parents une grande compréhension et une acceptation complète et sans arrière pensée. Sachez surtout qu'une acuité visuelle ne peut plus guère augmenter au delà de 6 ans!  des questions? On en parle